Un accompagnement réellement centré sur la personne ?